AL MASIH– Le Messie! C’est un titre qui ne signifie pas grand chose pour nous, à moins que nous en découvrions le vrai sens! ‘masîh’ est la forme arabe du mot hébreu ‘mashiah’ ou bien, comme nous disons aujourd’hui, Messie. Nous savons que la traduction grecque de ce mot est ‘Christos’, = ‘Christ’, et nous savons que c’est un des titres de Jésus. Mais nous ne savons pas encore ce que cela signifie! Si Jésus était né parmi les Incas de l’Amérique du Sud, ou au Japon et s’il avait dit à ces gens qu’il était le Messie, comment auraient-ils réagi? Ils ne connaissaient pas du tout ce mot ni ce qu’il recouvrait. Il n’y avait que le peuple Juif qui le savait. Ils attendaient le Messie! C’est seulement dans leur livre que le nom et le concept du Messie étaient révélés. Dans la loi de Moïse le Dieu tout puissant avait exigé que toute personne consacrée pour une noble tâche soit oint, c’est-à-dire, qu’on verse sur lui de l’huile enrichie d’un certain parfum.

Ce rituel signifiait que l’Esprit Saint de Dieu était versé sur lui pour lui permettre d’accomplir sa volonté. Le plus souvent ce rituel était pratiqué pour consacrer les prêtres, les prophètes et les rois d’Israël. Les révélations antérieures indiquaient prophétiquement que quelqu’un de spécial viendrait pour établir le règne de Dieu, pas seulement sur les Juifs, mais aussi sur toutes les autres nations. Il apporterait la paix de Dieu sur terre. Dieu, par le prophète Daniel (environs 600 ans AV. JC), à révélé son titre et le temps de sa venue. Les Juifs attendaient le Messie depuis longtemps (bien qu’ils l’aient largement rejeté quand il est venu!) Les récits de la naissance de Jésus nous montrent qu’un grand nombre de Juifs dévoués attendaient dans le temple son apparition. Ils avaient lu et compris la prophétie de Daniel. Quand Jésus est venu, il fut reconnu par plusieurs personnes comme le Messie. Le Coran adopte ce titre de Jésus sans l’expliquer. Pour découvrir sa signification, nous devons recourir à une seule source disponible, Le Nouveau Testament ou Injiîl. Dans le Nouveau Testament Jésus a posé aux Pharisiens, ses ennemis religieux, cette question cruciale. Etant donné qu’elle est d’une importance capitale pour nous tous, nous la posons encore aujourd’hui: Que pensez-vous du Messie?

QUE PENSEZ-VOUS DU MESSIE? (1)

( Par C. R. Marsh)

Toute est comme suspendu à la réponse que vous donnez à cette question : votre bonheur ici bas et où vous passerez l’éternité. Bientôt Jésus-Christ, le fils de Marie, reviendra et quand il reviendra il vous demandera, comme il le demandait aux gens de son temps « que pensez-vous de moi? »

Je suis un disciple de Jésus-Christ. Je suis bien proche de vous. Je veux que vous sachiez réellement qui est JESUS. Il est important que personne ne vous trompe sur ce sujet. Peut-être pensez-vous qu’il est un simple prophète, un homme bon, un homme parmi tant d’autres. Mais il est unique. Il est incomparable, il n’y a aucune autre personne comme lui qui ait vécue dans ce monde ainsi que dans celui qui vient. Jugez en vous-même.

QUE PENSEZ-VOUS DE SA MERVEILLEUSE NAISSANCE?

Jamais personne n’est né comme lui. Il est Jésus fils de Marie. Vous vous appelez Ishmaël fils d’Abraham, Jean fils de Zacharie, Muhammad fils d’Abdallah. Tous les hommes prennent le nom de leur père. Pourquoi Jésus a-t-il pris le nom de sa mère? Parce qu’il n’avait pas de père charnel. Il est né de la vierge Marie. Il est né par la puissance de Dieu (gudrat Allah) sans aucune intervention humaine.

Sept cents ans avant sa naissance, le prophète Esaïe avait prédit sa venue. « Dieu lui-même vous donnera un signe, et voici la vierge deviendra enceinte et aura un fils, on l’appellera Emmanuel (Dieu avec nous). » (2) Tout arriva exactement comme il était prédit, comme vous pouvez le lire dans Matthieu 1:18-25; c’est une partie du Nouveau Testament ou Injiîl. Dieu créa Adam notre père avec de l’argile. Nous, ainsi que les prophètes, sommes tous fils d’Adam. Nous sommes de ce monde. Jésus est descendu du ciel. Il est appelé al Manzul: celui qui est descendu. Il était pur et sans tâche comme la neige et la pluie. Tous les autres sont nés de ce monde: sales, impurs et souillés de péchés. Nous lisons que « Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs. » (3) Il est venu dans un endroit étrange. Vous êtes né ici sur la terre. Jésus était en la présence de Dieu avant de descendre ici-bas. Il a choisi de venir dans ce monde pour nous sauver. « Au commencement était le verbe. » Il était, et il est ce verbe (car la Parole de Dieu est éternelle). Il s’est revêtu d’un corps humain et il est devenu homme. Il est venu d’en haut. « Au commencement était le verbe et le verbe était avec Dieu et le verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu; toutes choses ont été créées par lui et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui. Et le verbe est devenu chair et a vécu parmi nous, plein de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire…. ». (4)

Deux hommes étaient tombés dans une fosse, l’un disait à l’autre, « sauve-moi de cette malheureuse situation s’il te plaît. Tire-moi de cette saleté et de cette boue. » L’autre répondait: « Idiot que tu es! Comment le puis-je? Je suis dans la même triste situation que toi. » Ils étaient tous deux dans la fosse et personne d’entre eux ne pouvait aider l’autre. Alors ils entendirent une voix venant d’en haut (hors de la fosse) qui leur disait de saisir la corde. L’homme qui n’était pas tombé dans la fosse était le seul qui pouvait les sauver. Il leur a apporté l’aide du dehors. Le meilleur homme parmi les prophètes ne pouvait nous sauver de la fosse du péché, mais Jésus n’avait aucune nature pécheresse. Il est venu d’en haut. Dieu envoya des Anges annoncer sa naissance (lisez Matthieu 1:20; et Luc 2:9;). Comme tout ceci est merveilleux! Jamais un homme n’est né comme lui (Jésus). Il est unique par sa naissance. Il est incomparable.

QUE PENSEZ-VOUS DE SON CARACTERE?

Il était parfait. Il n’avait jamais péché, il ne commettait jamais de faute. Il ne demandait jamais pardon. Tout homme qui craint Dieu doit confesser ses péchés et demander pardon. David l’avait fait, Abraham l’avait fait. Un prophète disait qu’il demandait la grâce de Dieu soixante-dix fois par jour. Vous pouvez examiner la Bible et le Qur’an vous ne trouverez nul part un verset où Jésus demande pardon. Il n’avait pas besoin de pardon parce qu’il était sans péché. Ses plus proches compagnons ont écrit à son sujet: « Il n’a pas connu le péché. Il n’a commis aucun péché. Il n’y avait aucun péché en lui. » C’étaient des hommes qui l’avaient bien connu. Dieu pardonnait aux prophètes quand ils confessaient leurs péchés. Mais Jésus n’avait pas besoin de pardon. Il était sans péché. Il disait même à ses adversaires: « Qui de vous me convaincra de péché? » (5) Personne d’entre eux ne pouvait témoigner d’un seul péché dans sa vie. Qui parmi nous oserait lancer un tel défi à ses adversaires? Jésus fut amené devant le juge Pilate et on l’accusa injustement. Mais, Pilate ne l’a pas trouvé coupable; il s’est lavé les mains en disant: « Je suis innocent du sang de cette personne innocente. » Il n’y a aucun autre homme sans péché. Il est le seul prophète sans péché. Il est unique et incomparable.

QUE PENSEZ-VOUS DE SES PAROLES?

Un jour ses adversaires envoyèrent des soldats et des gardes pour l’arrêter. Ils écoutèrent son enseignement et revinrent sans l’avoir arrêté, disant avec étonnement: « Aucun homme n’a jamais parlé comme cet homme. » (6) Pensez à ce qu’il a dit: « Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » (7) Un ancien ami musulman m’expliquait une fois: « Vous savez, frère, que les prophètes sont comme la lune. La lune éclaire pendant la nuit, les prophètes ont amené la lumière dans ce pauvre monde de ténèbres. Elle éclaire de plus en plus jusqu’à ce qu’elle soit pleine et puis elle décroît et ensuite disparaît. Mais n’ayez pas peur, une autre lune se lèvera à sa place. Ainsi les prophètes sont venus l’un après l’autre. L’un transmettait son message, disparaissait et laissait sa place à un autre. Toute nation a eu une certaine lumière de Dieu. » Les religions des hommes sont comme la lumière d’une bougie ou de la lune. Mais qui a besoin de cette faible lumière quand le soleil s’est levé? Jésus a dit: « Je suis la lumière du monde. » Il est le soleil de la justice. Avez-vous déjà vu le soleil décroître ou se rétrécir? Non! Il ne disparaît jamais. Il est pour tout le monde et éclaire tous les peuples.

Jésus est comme le soleil. Il n’a jamais décru. Des vagues de péchés ou d’incroyance peuvent cacher le soleil – néanmoins il est là avec toute sa clarté. Il est pour toutes les nations et pour tout homme. Aussi a-t-il dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au père que par moi. » Tous les prophètes sont venus nous indiquer la voie qui mène vers Dieu. Ils disaient: « Voici la voie qui mène vers Dieu. Faites ceci. Suivez cet enseignement. Voici le chemin. Obéissez aux commandements. » Mais Jésus disait: « Je suis le chemin, suivez-moi. »

Un petit garçon s’était égaré dans une grande ville. Il était d’une autre région et était incapable de s’exprimer clairement. Il s’adressa à un policier pour qu’il lui indique le chemin qui menait chez lui. Le policier lui répondit: « Va vers le haut de la ville par cette rue; tourne dans la deuxième rue à gauche et puis la troisième rue à droite; traverse le pont; va dans ce quartier puis monte par la route du milieu…. » Le garçon fondit en larmes. Le policier lui avait pourtant indiqué le vrai chemin, mais le garçon était trop petit et avait peur de suivre ses instructions. Un homme venant du quartier de ce garçon, s’en allait le long de la rue. Il le pris par la main. Mais le garçon était tellement fatigué qu’il ne pouvait plus marcher. Cet homme le porta et l’emmena jusque chez lui. Le policier lui avait indiqué le chemin, mais cet autre homme était le chemin. Jésus a dit: »Je suis le chemin, le chemin qui mène vers la maison de mon père. » Que pensez-vous de ces histoires? (lisez Luc 15:). Que pensez-vous de cette invitation merveilleuse? Il a dit: »Venez-à-moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués et je vous donnerai du repos. » (8) Que pensez-vous de ses paroles? Aucun homme n’a jamais parlé comme cet homme. Il est unique, il est incomparable. Il n’y en a aucun autre comme lui au ciel ni sur la terre.

QUE PENSEZ-VOUS DE SES NOMS ET DE SES TITRES?

Tout prophète a son propre titre particulier. Abraham est appelé « l’ami de Dieu » (khalil Allah). Moïse est appelé « kalim Allah ». Les autres sont appelés « rûh Allah » ou « kalimat’ullah » (Jésus) et « habib Allah » (Muhammad). Maintenant qui est le plus aimé par une personne, son ami (habib), son esprit ou son intelligence, sa pensée ou parole, c’est à dire lui-même? Soyez tout fait franc maintenant. Laissez votre propre coeur répondre. Oui, Jésus est appelé rûh Allah et kalimat’ullah. Dans l’Evangile nous lisons que Dieu dit à propos de Jésus: « Celui-ci est mon fils bien aimé, écoutez-le. » (9) Je voudrais vous poser encore cette question: « Qui est le plus aimé par une personne, son ami ou son fils? » Bien sûr, son fils. Pour le distinguer de tous les autres, Dieu appela Jésus son fils.(10) Qu’est-ce que Dieu voulait nous dire? Nous disons qu’un fils est tout le portrait de son père. Quand nous voyons Jésus, nous en savons beaucoup concernant Dieu. Un fils peut prendre la place de son père et le représenter. Il peut parler pour son père. Voilà ce qu’a fait Jésus quand il était appelé verbe de Dieu. Dieu parlait à travers lui. (11) Ses titres sont uniques. Il est incomparable.

QUE PENSEZ-VOUS DE SON POUVOIR?

Il peut faire toutes choses. Tout pouvoir et toute autorité lui ont été donnés. En effet, il n’y a aucune oeuvre de Dieu qui n’ait pas été faite par Jésus quand il était sur terre. Qui peut ressusciter les morts si ce n’est Dieu? Jésus a ressuscité les morts. Qui peut guérir les lépreux si ce n’est Dieu? Jésus guérissait et purifiait les lépreux. Qui peut ouvrir les yeux des aveugles si ce n’est Dieu? Jésus a fait tout cela. Il guérissait toutes sortes de maladies. Personne n’était repoussé par lui comme incurable. Il chassait les mauvais esprits par la parole. Il changeait les vies des hommes, il les sauvait même de leurs péchés.

Plusieurs parmi les prophètes faisaient des miracles et guérissaient les gens au nom de Dieu, mais Jésus ne guérissait jamais par le nom de Dieu. Il guérissait les hommes et les femmes par son propre nom et par sa propre puissance. Il a dit: « Je te le dis, lève-toi et marche! » à un homme qui ne pouvait pas marcher depuis trente-huit ans. L’homme se leva et marcha. Il n’utilisait jamais de médicaments. Il guérissait les gens par son propre nom et par sa propre puissance.

Un homme appelé Lazare était mort, on l’enterra et on appela Jésus. Quand Jésus est arrivé, Lazare était déjà mort et enterré depuis quatre jours. Jésus se rendit à sa tombe et dit: « Lazare sors de là. » (12) Le défunt sorti de la tombe. Jésus ne nous a laissé aucun doute concernant son pouvoir de ressusciter les morts. Il a dit: « Je suis la résurrection et la vie. » (13) Le jour approche où tous ceux qui sont dans les tombes entendront sa voix et sortiront. Vous sortirez de la tombe si vous êtes mort. Ainsi sortira Moïse, Abraham et tous les prophètes. Mais dès maintenant, Jésus est capable de vous donner une nouvelle vie. La vie de Dieu, la vie éternelle. Il change aujourd’hui la vie des hommes partout dans le monde. Il peut transformer votre vie. Que pensez-vous de sa grande puissance? Il est unique, tout-puissant et incomparable.

QUE PENSEZ-VOUS DE SES SOUFFRANCES?

Que pensez-vous de sa mort? Savez-vous l’endroit de votre mort? Ici ou dans un autre pays? Dans la mer, sur la route ou dans votre lit? Où? Ensuite, comment allez-vous mourir? Par maladie, par accident ou une mort naturelle? Pouvez-vous me dire le moment exact ? Quel âge aurez-vous? Pouvez-vous précisez la date, le mois et le lieu? Ce qui vous arrivera après votre mort? Vous et moi devrons admettre que nous ne savons pas ces choses. C’est Dieu qui décide sur toutes choses. Mais Jésus a su et prédit là où il allait mourir: à Jérusalem. Il a prédit comment cela se passerait et il a donné tous les détails. (14) Il a dit à ses disciples quand il allait mourir: un jour de fête, quand chacun serait en train d’égorger un agneau pour célébrer la Pâque; il allait mourir » comme un agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. » (15) Il leur a dit qu’il ressusciterait le troisième jour. Tout ceci est arrivé exactement comme il l’avait dit. Il le savait, il n’était pas comme les autres hommes. Nous ne le savons pas. Les prophètes ne le savaient pas. Vous et moi allons mourir, quand, où et de la façon que Dieu a décidée.

Mais Jésus a dit: « Personne ne m’ôte la vie, mais je la donne de moi-même; j’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre. » (16) Il n’avait jamais péché et par conséquent il n’était pas contraint à la mort. Il pouvait s’en aller au ciel sans mourir. Mais il a choisi de mourir par amour pour les autres. Il a donné sa vie pour nous. Il est mort afin que nous soyons pardonnés. Il est mort pour nous. Lui, le Bon Berger, il a donné sa vie pour les brebis.

Des centaines d’années avant sa naissance, les prophètes ont prédit la mort de Jésus: « Ma force se dessèche comme l’argile, et ma langue s’attache à mon palais; tu me réduis à la poussière de la mort. Car des chiens m’environnent, une bande de scélérats rôdent autour de moi. Ils ont percé mes mains et mes pieds. Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent; ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique. » (17) Et: « Méprisé et abandonné des hommes; homme de douleur et habitué à la souffrance,… cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais lui il était blessé pour nos péchés, brisé… pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. Il a été maltraité et opprimé, et il n’a point ouvert la bouche, semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent; il n’a point ouvert la bouche… Il était retranché de la terre des vivants, frappé pour les péchés de son peuple… Quoiqu’il n’eût point commis de violence et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche…Parce qu’il s’est livré lui même à la mort et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, et qu’il a intercédé pour les coupables. »(18) Jamais aucun autre homme n’est mort comme lui. Il est incomparable, unique parmi les hommes.

QUE PENSEZ-VOUS DE SA VICTOIRE SUR LA MORT?

Après sa mort, son corps est placé dans un tombeau, solidement fermé et gardé par ses ennemis. Il ressuscita des morts et se montra lui-même vivant à ses disciples, à Pierre, à Marie, et ensuite à plus de cinq cents personnes. Il ressuscita comme ill’avait dit. Dieu voulait montrer à tout le monde qu’il avait accepté l’oeuvre de Jésus. Tous ces gens l’ont vu. Ils l’ont touché. Ils ont mangé et bu avec lui après sa résurrection. Il leur a montré les plaies de ses mains, de ses pieds et de son côté.

La mort est une grande ennemie. Vous devez mourir et même moi aussi. Les prophètes sont morts et sont restés morts. Louons Dieu, Jésus-Christ a vaincu la mort. Il est vivant aujourd’hui. Il est capable de sauver tous ceux qui viennent à Dieu par lui, parce qu’il vit afin d’intercéder pour eux. Y-a-t-il un autre prophète qui vit aujourd’hui après sa mort? Seul Jésus Christ est ressuscité des morts. Il est unique et incomparable. Il n’y a personne d’autre comme lui sur la terre et au ciel.

QUE PENSEZ-VOUS DE SON ASCENSION?

Dans Actes 1:9-11; nous lisons: « Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au ciel. » Et dans Philippiens 2:6-11; « Lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes, et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est seigneur, à la gloire de Dieu le Père. »

Maintenant, si je devais demander à la communauté juive quel est celui qu’elle aimerait voir occuper la plus haute place au ciel, elle dirait: « Moïse ». Si je devais poser la même question aux musulmans, ils répondraient : « Muhammad ». Si je posais cette question aux chrétiens, ils diraient : « Jésus ». Pourtant Dieu n’avait consulté ni juifs ni musulmans ni chrétiens. Dieu a hautement exalté Jésus et lui a donné un nom qui est au-dessus de tout nom. Voilà l’oeuvre de Dieu: tout genou doit fléchir devant lui.

QUE PENSEZ-VOUS DE SON RETOUR DANS CE MONDE

Il reviendra, il l’a dit. (19) Les anges aussi l’ont dit. (20) Tous les disciples du Christ l’attendent. Les musulmans savent qu’il reviendra pour régner. Il reviendra prendre son peuple afin d’être avec lui au ciel. Il revient pour régner sur toute la terre. Il est le Roi de cette terre. Il doit régner jusqu’à ce que tous ses adversaires soient mis sous ses pieds. Certaines personnes disent qu’il régnera pendant quarante ans. Dieu dit mille ans. Je crois en Dieu. Oui, il revient. Tout le monde reconnaîtra qu’il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. Il vient. Vous allez vous tenir debout devant lui. Il sera votre juge. Quand vous le verrez face-à-face, il vous demandera: « Que pensez-vous de moi? » Quelle sera votre réponse? Si vous dites: « Tu es prophète parmi d’autres, » il vous demandera pourquoi vous n’avez pas suivi ses commandements, et vous serez condamné parce que vous avez cru qu’il est tout simplement un prophète parmi tant d’autres, alors qu’il est réellement incomparable, le seul Sauveur. Qui reviendra pour régner? Est-ce Moïse, Abraham, David ou un autre prophète? Non, le Seigneur Jésus reviendra et il sera le juge. Dieu donne cette assurance à tous les hommes en ce qu’il l’a ressuscité des morts. Il vient et tout oeil le verra! Il est unique.

QUE PENSEZ-VOUS DE SON APPEL?

Il dit: « Venez à moi… et je vous donnerai du repos. » (21) Il vous appelle aujourd’hui. Quand il a appelé ses premiers disciples, ils ont laissé leurs maisons, leurs parents, leurs travaux, tous ce qu’ils avaient pour le suivre. Il vous appelle à le suivre. Il vous invite à avoir confiance en lui, à croire en lui comme votre Sauveur, à remettre toute votre vie à lui comme votre Seigneur. Il demande tout. S’il est celui qu’il prétend être, ses prétentions sont absolument logiques. Il est unique et incomparable par sa naissance, par sa vie et son caractère exemplaire, par ses titres uniques, par ses paroles merveilleuses, sa puissance suprême, ses souffrances et sa mort. Il vit aujourd’hui, il est avec ceux qui croient en lui. Il intercède au ciel pour ceux qui croient en lui. Il revient bientôt. Il n’y a personne comme lui au ciel et sur la terre. C’est pourquoi il vous invite à l’accepter Roi et Seigneur de votre vie.

Références des Ecritures Saintes:

(1) Matthieu 22:24 (2) Esaïe 7:14 (3) 1 Timothée 1:15 (4) 1 Jean 1:1-3,14
(5) Jean 8:46 (6) Jean 7:46 (7) Jean 8:12 (8) Matthieu 11:28 (9) Luc 9:35
(10) Jean 14:9 (11) Hébreux 1:3 (12) Jean 11:35 (13) Jean 11:25
(14) Luc 11:25 (15) Jean 1:29 (16) Jean 10:18 (17) Psaumes 22:14-18
(18) Esaïe 53 (19) Jean 14:1-3 (20) Actes 1:11 (21) Matthieu 11:28

Une Publication de LIFE CHALLENGE