Pour beaucoup, il est un grand prophète de Dieu que nous devrions  honorer et respecter. Pour d’autres, il était un imposteur qu’ils ont rejeté et crucifié. Cependant, pour certains il est plus qu’un prophète. Ils l’aiment  et l’adorent.

Pour connaître la vérité sur lui nous devons examiner la Parole de Dieu. Voici, en partie, les choses étonnantes que nous apprenons à son sujet :

1- SA SAINTETÉ

La Bible déclare clairement que Jésus était sans péché. L’apôtre Pierre affirme que Jésus « n’a point commis de péché, et que dans sa bouche il ne s’est point trouvé de fraude… » 1 Pierre 2 :22. L’apôtre Paul présente Jésus comme « Celui qui n’a point connu le péché… » 2 Corinthiens 5 :21. Ailleurs il est dit que Jésus est « saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux… » Hébreux 7 :26. Jésus lança le défi à ses opposants « Qui de vous me convaincra de péché ? » Jean 8 :46. Les démons mêmes s’écriaient que Jésus était « le Saint de Dieu » Luc 4 :34.
Dieu seul est saint !

2- SON EXISTENCE ETERNELLE

 Jésus est appelé la Parole de Dieu. L’apôtre Jean écrit « Au commencement était la Parole,… » Jean 1 :1. Jésus dit, « En vérité, en vérité, je vous le dit, avant qu’Abraham fut, je suis » Jean 8 :58. Dans sa prière à Dieu le Père, Jésus mentionna « la gloire qu’il avait auprès de Dieu avant que le monde soit » Jean 17 :5. Il est affirmé de Jésus qu’ « Il est avant toutes choses, et que toutes choses subsistent en lui » Colossiens 1 :17.

Les prophètes de Dieu ont aussi écrit à propos du Messie qui devait venir. Ils présentent Jésus comme « le Père éternel » Esaïe 9 :5, et « celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l’éternité » Michée 5 :1. Il est l’éternel Roi !
Dieu seul est éternel !

3- IL EST LA SOURCE DE TOUTE VIE

A propos de Jésus, Jean écrit, « En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes » Jean 1 :4 TOB. Jésus lui-même fait les déclarations suivantes : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi », Jean 14 :6. « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt », Jean 11 :25. « Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même », Jean 5 :26.
Dieu seul est la source de la vie !

4- SA NATURE IMMUABLE

Les versets suivants sont formels :

« Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement », Hébreux 13 :8.

« (Les cieux) périront, mais tu subsistes ; ils vieilliront tous comme un vêtement, tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés ; mais toi, tu restes le même, et tes années ne finiront point », Hébreux 1 :11,12.
Dieu seul est immuable !

5- SON POUVOIR INFINI

Jésus le Messie dit : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre », Matthieu 28 :18. « Toutes choses m’ont été données par mon Père », Matthieu 11 :27.

Ailleurs il est dit que Jésus « soutient toutes choses par sa parole puissante », Hébreux 1 :3. Les anciens prophètes décrivaient le Messie comme « Dieu puissant », Esaïe 9 :5.

Il avait le pouvoir de ressusciter les morts, Jean 11 :43,44 ; Luc 7 :14,15. La résurrection de tous les morts se fera grâce à son pouvoir : « Ne vous étonnez pas de cela ; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront », Jean 5 :28.
Dieu seul est tout puissant !

6- SA CONNAISSANCE INFINIE

Etonnés par son enseignement, les disciples de Jésus lui dirent : « Maintenant nous savons que tu sais toutes choses… » Jean 16 :30. Jésus, connaissant les pensées de ses adversaires, demanda : « Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs ? » Matthieu 9 :4. Ailleurs il est dit : « Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait » Jean 6 :64. « Christ en qui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance » Colossiens 2 :3 TOB. « … personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler » Matthieu 11 :27. Dans cette dernière affirmation Jésus laisse entendre que seul le Fils possède la connaissance illimitée qui lui permet de connaître Dieu parfaitement. Sa connaissance est donc infinie.
Dieu seul sait toutes choses !

7- SA PRÉSENCE PARTOUT

Jésus déclara lui-même qu’il est présent partout : « Car là ou deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » Matthieu 18 :20. Lorsque Jésus rencontra ses disciples après la résurrection, sur le Mont des oliviers, il les assura que sa présence et sa puissance les accompagneraient. Il leur dit que son influence ne serait pas celle d’un chef décédé, mais d’une présence vivante : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde », Matthieu 28 :20.

Puisque Jésus est toujours présent il peut garder et consoler son peuple. Donc, aucun mal ne peut les atteindre sauf ce qu’il juge nécessaire pour leur bien.
Dieu seul est présent partout !

8- LE CRÉATEUR

L’Évangile selon Jean dit à propos de Jésus : « Tout fut par lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans lui », Jean 1 :3 TOB. Ailleurs il est écrit : « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui » Colossiens 1 :16,17.

Il est écrit de Jésus : « Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains… » Hébreux 1 :10. Cette phrase est employée dans les Psaumes de David (Zabour) pour désigner Dieu le Créateur mais ici elle est appliquée à Jésus. Cela indique que Jésus est pleinement Dieu. « Néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes » 1 Corinthiens 8 :6.
Dieu seul est le Créateur de toutes choses !

9- SON AUTORITÉ À PARDONNER LES PÉCHÉS

La Parole de Dieu décrit comment l’opposition des chefs religieux à l’égard de Jésus allait croissant mettant en question son autorité divine. L’Evangile raconte la guérison d’un paralytique pour montrer que Jésus a la même autorité que Dieu pour pardonner les péchés. « Jésus… dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. Il y avait là quelques scribes qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux : Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient au-dedans d’eux, leur dit : Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche ? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant : Nous n’avons jamais rien vu de pareil » Marc 2 :5-12.

Personne, ni prêtre ni prophète ne peut pardonner les péchés. Les chefs religieux avaient raison de dire que seul Dieu peut pardonner les péchés.

Permettez-moi de vous poser une question. Imaginez que je vous aie offensé, et qu’une autre personne vienne me dire, « Je te pardonne pour ce que tu lui as fait ». Est-ce que cela vous paraît normal ? Bien sûr que non ! Vous seul avez le droit de me pardonner.

Ainsi, quand Jésus pardonnait les péchés il se présentait comme Dieu, autrement sa conduite était incompréhensible. Dieu seul peut pardonner les péchés et déclarer quelqu’un innocent.

Peu avant sa crucifixion, Jésus a dit clairement que le pardon des péchés serait possible grâce à sa mort (Matthieu 26 :28). Il a offert sa vie sans péché en tant que substitut et a subi les peines méritées par les coupables. Après la résurrection Jésus déclara aux disciples « que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations… » Luc 24 :47.

L’apôtre Pierre affirma : « Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés » Actes 10 :43. L’apôtre Paul dit que Dieu le Père « nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé, en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés » Colossiens 1 :13,14. S’arroger le droit de pardonner les péchés c’est prétendre être égal à Dieu.
Dieu seul pardonne le péché !

10- SON ACCEPTATION DE L’INTERCESSION ET DE L’ADORATION

Adorer celui qui n’est pas Dieu, c’est l’idolâtrie. Et pourtant Jésus dit à ses disciples de le prier. Il dit : « … tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » Jean 14 :13,14.  Nous lisons de nombreuses fois que pendant son ministère terrestre, Jésus reçut l’adoration. Les mages, ayant été divinement conduits vers l’enfant Jésus « se prosternèrent et l’adorèrent », Matthieu 2 :11.

Lorsque Jésus marcha sur la mer pour s’approcher de ses disciples, «…ceux qui étaient dans la barque vinrent adorer Jésus, et dirent : Tu es véritablement le Fils de Dieu » Matthieu 14 :33. Jésus guérit un aveugle-né qui plus tard revint « et l’adora » Jean 9 :38. Thomas, ayant rencontré Jésus après la résurrection, lui dit : Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jean 20 :28.

Vu que Jésus n’a fait aucun reproche à Thomas, c’est qu’il accepta d’être reconnu comme Dieu. Après la résurrection les disciples se rendirent en Galilée et « Quand ils le virent, ils l’adorèrent » Matthieu 28 :17. Jésus accepta cette adoration comme normale. Il ne l’a jamais repoussée comme inappropriée ou erronée.

Jésus, en promettant d’entendre et d’exaucer les prières et en acceptant l’adoration, s’est présenté ouvertement comme Dieu. Il est donc capable de satisfaire tous les besoins spirituels de son peuple.
Dieu seul est digne de recevoir nos prières et notre adoration !

11- JÉSUS EST LA VOIE DU SALUT

La Parole de Dieu dit : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » Jean 3 :36. « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille » Actes 16 :31. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu » Jean 3 :16-18. S’entretenant avec une femme « Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Jean 11 :25,26.

La Parole de Dieu (Injil) annonce clairement que croire en Jésus, c’est la même chose que croire en Dieu. « Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé » Jean 12 :44,45.

Un jour plusieurs demandèrent à Jésus : « Que devons-nous faire, pour accomplir les œuvres de Dieu ? Jésus leur répondit : L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé… Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde aucun de tous ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour » Jean 6 :28-40.

« Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé… » Jean 10 :9. « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » Actes 4 :12. « C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés » Jean 8 :24.

Même avant l’entrée de Jésus dans ce monde, le but de sa mission était clair car Dieu dit à Joseph : « … tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » Matthieu 1 :21. Le nom Jésus (en grec) est l’équivalent de Josué (en hébreu) qui signifie Sauveur.

Ces promesses sont merveilleuses. Elles montrent que la foi en Jésus est essentielle pour être sauvé car en dehors de lui il n’y a pas de salut. Personne n’a jamais prétendu être aussi grand et avoir autant d’autorité que Jésus.

La promesse de la Parole de Dieu est : « Mais à ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » Jean 1 :12 .