Réponse: Il y a des chrétiens qui soutiennent fermement que Jésus n’a jamais bu de l’alcool. Ils avancent que le mot traduit par vin peut à la fois indiquer un breuvage (une boisson à teneur) alcoolique comme non-alcoolique et rien ne prouve qu’il ait jamais bu quoi que ce soit de fermenté. D’autres, par contre, disent que Jésus a certainement bu du vin. En ce temps-là, le taux d’alcool ou de fermentation n’est pas le même que celui de nos jours. Ceux-là nous disent aussi que la Bible n’interdit pas de boire du vin et qu’il n’y a aucune évidence médicale qui prouve que le vin consommé avec modération est nuisible à la santé.

A l’époque du Nouveau Testament, l’eau était impropre à la consommation. Sans les efforts modernes de purification de cette eau, elle continuera à contenir des bactéries, des virus et toutes sortes de polluants. Ce qui est toujours le cas dans beaucoup de pays du Tiers-monde. Suite à tout cela (en conséquence), les gens buvaient plus souvent du vin qui était à l’abri d’une telle contamination. Paul a même conseillé à Timothée de ne pas boire que de l’eau (qui lui causait des soucis de santé), mais de boire aussi du vin au profit de sa santé. « Ne continue pas à ne boire que de l’eau; mais fais usage d’un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions » (1Timothée 5:23).

Les dernières découvertes scientifiques (médicales) ont prouvé que boire du vin avec modération aide le cœur, réduit le taux de cholestérol et baisse l’hypertension artérielle.

Bien sûr, la Bible condamne l’alcoolisme. L’apôtre Paul nous avertit contre tout excès de vin. « Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit » (Ephésiens 5:18).

Tite 1:7 déclare que le ministre de Dieu ne doit ni s’adonner au vin ni être un ivrogne. L’abus du vin est un péché (1Timothée 3:8).

J’ai été témoin des dégâts causés par l’alcoolisme dans la vie d’une personne, mais j’ai vu aussi bon nombre de gens prendre un verre sans en subir le moindre préjudice. Depuis très longtemps cela a été un point sur lequel la plupart des chrétiens convergent. Toutefois le problème a dépassé les frontières du christianisme. Durant ces dernières années, l’alcool est aussi devenu un sujet préoccupant dans l’islam, à cause du fait que beaucoup de musulmans vivent en Europe et malheureusement beaucoup d’entre eux ont aussi pris l’habitude de s’essayer à boire un peu et parfois trop.

Le vin n’est pas mauvais, c’est l’abus qu’on en fait qui est mauvais et c’est ce que condamne la Bible. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas mauvaises en soi, mais comme dit le dicton : l’excès de tout est nuisible. Un médicament peut avoir des effets secondaires (voire permanents) désagréables dans sa tentative de traiter ou d’amoindrir des maladies graves ou mortelles.