Pensons un instant à l’usage que nous faisons du mot « fils » (ابن). Un jour, j’ai demandé à un ami son pays d’origine. Il m’a répondu : « Je suis un fils du Maroc ». Voulait-il me dire que le Maroc s’est marié à une femme pour enfanter ? Absolument pas ! Il voulait tout simplement me faire savoir qu’il était Marocain de la tête aux pieds et qu’il en portait tous les traits caractéristiques. De même, lorsque la Bible affirme que Jésus est le Fils de Dieu, cela veut dire qu’il possède toutes les caractéristiques de Dieu. Le sens est beaucoup plus profond.

Ceux qui lisent et parlent arabe peuvent facilement comprendre cette notion : فلان عربي ابن عرب, (ce qui signifie : cet homme est un Arabe né d’Arabe). On parle ainsi pour mettre l’accent sur l’origine arabe de la personne, et pour mettre en avant le fait qu’il soit vraimentun arabe. Donc, quand la Bible dit que Jésus est le Fils de Dieu, elle veut tout simplement dire qu’il est vraimentDieu.

Nous disons aussi, toujours en arabe : فلان ابن عشر سنوات  (littéralement : cet enfant est le fils de 10 ans), pour dire qu’il est âgé de 10 ans (ou égal à 10 ans). De la même façon, l’expression Fils de Dieu, appliquée à Jésus, signifie qu’il est égal à Dieu en nature et en essence.

Donc, lorsqu’il est dit que Jésus est le Fils de Dieu, il ne doit absolument pas être entendudans un sens génétique et naturel. Cela ne veut pas dire que Dieu s’est marié à Marie pour donner naissance à Jésus. Dire ou même penser une telle chose est un blasphème.

Conçu par le Saint-Ésprit(الروح القدس)

Jésus fut conçu par la vertu de la seule puissance de Dieu lui-même, et non par une quelconque intervention humaine ou physique.

Luc1.26-35

Trente ans plus tard, durant son ministère terrestre, Jésus dit à un homme : « Crois-tu au Fils de Dieu ? » L’homme répondit: « Qui est-il afin que je croie en lui ? » Et Jésus lui dit : « Tu l’as vu et celui qui te parle, c’est lui » (Injil, Jean 9:35-37).

Lire un autre article plus détaillé:    Comment Dieu peut-il avoir un Fils ?