Si tu doutes toujours de l’intérêt que Dieu porte sur ta personne, permets-moi de te parler de certaines des premières personnes auxquelles Jésus est apparu après sa résurrection d’entre les morts.

La première personne à laquelle Jésus est apparu après sa résurrection d’entre les morts était «une moins que rien.» Elle s’appelle Marie de Magdala. Elle avait été possédée par des démons. Il va de soi que dans cette condition, elle a vécu la pire des vies. Elle était insignifiante mais Jésus accepta de la recevoir. Pourquoi? Parce que Jésus accorde du temps aux «moins que rien».

Tard ce jour-là, Jésus apparaîtra à un grand perdant, un collectionneur d’échecs. Un de ses disciples qui l’a renié trois fois en une nuit malgré qu’il ait juré ciel et terre de ne pas le faire. Jésus a cependant pardonné à ce jeune homme attristé par son reniement. Comme quoi, Jésus-Christ accorde du temps aux perdants.

Toujours le même jour, il est apparu à deux hommes bouleversés. Ils marchaient, perplexes au sujet des événements qui se déroulés ces derniers jours. Comment est-ce celui qu’ils aimaient tant a pu être crucifié? Ils ont eu vent de quelques bribes d’informations comme quoi il est ressuscité d’entre les morts mais à présent, ils sont fort étonnés et confus. Pendant qu’ils parlaient et discutaient, Jésus s’approcha et fit route avec eux. Pourquoi? Jésus accorde du temps à ceux qui sont confus.

Aussi, il y a le récit des 10 disciples qui à cause de la crainte qu’ils avaient des juifs étaient dans une maison portes et fenêtres hermétiquement closes. Jésus cependant n’a pas eu besoin d’ouvrir la porte. Il se présenta tout simplement au milieu d’eux en dépit de la porte close. Pourquoi vint-il à eux? Parce qu’il accorde du temps aux craintifs.

Puis, il y a celui-là qui ne voulait pas du tout croire que Jésus était vraiment ressuscité d’entre les morts. Quelle a été la réaction de Jésus à son égard? Va t-il lui dire: «J’en ai fini avec toi»? Non, et non! Jésus est allé plutôt à sa rencontre parce que Jésus accorde du temps aux sceptiques.

Puis, nous avons le cas d’un cynique. Un homme qui a vécu dans le même domicile familial que Jésus à Nazareth. Au fait, c’est son demi-frère: Jacques, le frère cadet de Jésus. Durant toutes ces années, il n’a pas cru un mot de ce que Jésus lui disait. Son seul commentaire sur ce qui se passait était de dire que Jésus était hors de sens. N’empêche, Jésus lui apparut aussi à sa résurrection et l’amena à la foi, parce que Jésus accorde du temps aux cyniques.

Il y avait aussi un homme qui n’avait pas rencontré Jésus à ce moment-là. Cela se fera plus tard. Il s’opposait farouchement au christianisme au point d’être prêt à exterminer les chrétiens où qu’ils se trouvent. Vous savez quelle a été l’attitude de Jésus face à ses ennemis? Pendant que cet homme allait en mission spéciale à Damas dans le but de tuer autant de chrétiens que possible, Jésus vint à sa rencontre, en plein milieu de sa mission ignoble, et lui dit: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» C’est ainsi que cet homme devint apôtre, amené à la foi parce que Jésus accorde du temps, même à ses ennemis.

Alors, à la question de savoir si Dieu prend soin de chacun, pris individuellement, nous pouvons en toute confiance répondre: «Oui! Regardez à Jésus-Christ qui est la parfaite image et la révélation du Dieu invisible». Il n’y a aucune catégorie de personnes pour laquelle Jésus n’a pas donné de son temps. «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique (Jésus)  afin que quiconque (tu peux mettre ton nom-là maintenant) croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:16).